Influenzanet is a system to monitor the activity of influenza-like-illness (ILI) with the aid of volunteers via the internet

http://www.influenzanet.eu/

Epiwork Logo
Developing the framework for an epidemic forecast infrastructure.
http://www.epiwork.eu/

The Seventh Framework Programme (FP7) bundles all research-related EU initiatives.

7th Framework Logo
Participating countries and volunteers:

The Netherlands 0
Belgium 0
Portugal 1278
Italy 4881
Great Britain 0
Sweden 3559
Germany 0
Austria 0
Switzerland 1415
France 4800
Spain 1038
Ireland 110
Denmark 3199
InfluenzaNet is a system to monitor the activity of influenza-like-illness (ILI) with the aid of volunteers via the internet. It has been operational in The Netherlands and Belgium (since 2003), Portugal (since 2005) and Italy (since 2008), and the current objective is to implement InfluenzaNet in more European countries.

In contrast with the traditional system of sentinel networks of mainly primary care physicians coordinated by the European Influenza Surveillance Scheme (EISS), InfluenzaNet obtains its data directly from the population. This creates a fast and flexible monitoring system whose uniformity allows for direct comparison of ILI rates between countries.

Any resident of a country where InfluenzaNet is implemented can participate by completing an online application form, which contains various medical, geographic and behavioural questions. Participants are reminded weekly to report any symptoms they have experienced since their last visit. The incidence of ILI is determined on the basis of a uniform case definition.

Hide this information

Les épidémies de grippe

Les épidémies saisonnières de grippe

Les épidémie saisonnières de grippe ont lieu dans l’hémisphère nord entre septembre et avril, et dans l’hémisphère sud entre avril et octobre. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, elles causent chaque année entre 3 et 5 millions de cas graves, et entre 250 000 et 500 000 décès. 

En Suisse, selon les estimations du réseau Sentinella, la grippe est à l’origine de 112 000 à 275 000 consultations médicales chaque année. L’épidémie démarre le plus fréquemment fin décembre – début janvier et dure en moyenne 9 semaines. 

Les hospitalisations et les décès concernent essentiellement les personnes appartenant à des groupes à risques, notamment les personnes de plus de 65 ans.

Du fait du grand nombre de personnes atteintes chaque année et des complications parfois fatales de la maladie, la grippe constitue une problématique majeure de santé publique.

Pour obtenir d’avantage d’informations sur les épidémies de grippe, consultez le site de l'Office fédéral de la santé publique.

Les pandémies

Une pandémie grippale est une épidémie de grippe due à des nouveaux virus grippaux et qui se répand rapidement partout dans le monde. Les virus pandémiques sont comparables aux virus grippaux saisonniers, mais du fait de l'absence ou de la faible protection de la population, la grippe pandémique peut provoquer des tableaux plus graves et toucher des personnes différentes de celles de la grippe saisonnière. 

Au XXe siècle, trois pandémies grippales ont été recensées. En 1918-1919, la « grippe espagnole » (virus A(H1N1)) fut la pandémie la plus grave. L’Organisation Mondiale de la Santé estime qu’au moins 40 millions de personnes en sont décédées. Les deux autres pandémies furent en 1957-1958, la « grippe asiatique » (virus A (H2N2)), puis en 1968-1969 la « grippe de Hong-Kong » (virus A(H3N2)). 

En juin 2009, une nouvelle pandémie a été déclarée, due à un nouveau virus grippal A(H1N1) contenant des gènes d’origine porcine, aviaire et humaine. L’Organisation Mondiale de la Santé a déclaré la phase post-pandémique en août 2010. Le virus n’a pas disparu, mais devrait maintenant se comporter comme les virus grippaux saisonniers. 

Pour obtenir d’avantage d’informations sur les pandémies grippales, consultez le site de l'Office fédéral de la santé publique.

Et la grippe aviaire ?

Les virus de la grippe peuvent infecter d’autres espèces que l’homme, notamment les oiseaux (qui sont les réservoirs des virus de la grippe) et les porcs (qui peuvent être touchés par les virus infectant les oiseaux, et par ceux infectant l’homme).

Le virus A(H5N1) infecte les oiseaux, et existe sous une forme hautement pathogène. Depuis 2003, ce virus circule notamment dans de nombreux pays d’Asie et cause d’importantes mortalités d’oiseaux. Ce virus peut dans certains cas être transmis à l’homme par les oiseaux et entraîner une maladie grave. Ce virus se transmet très mal d’un homme à un autre.

Contenu adapté à partir de grippenet.fr