Influenzanet is a system to monitor the activity of influenza-like-illness (ILI) with the aid of volunteers via the internet

http://www.influenzanet.eu/

Epiwork Logo
Developing the framework for an epidemic forecast infrastructure.
http://www.epiwork.eu/

The Seventh Framework Programme (FP7) bundles all research-related EU initiatives.

7th Framework Logo
Participating countries and volunteers:

The Netherlands 11985
Belgium 3949
Portugal 1750
Italy 4303
Great Britain 4402
Sweden 3559
Germany 194
Austria 521
Switzerland 695
France 0
Spain 996
Ireland 296
Denmark 1371
InfluenzaNet is a system to monitor the activity of influenza-like-illness (ILI) with the aid of volunteers via the internet. It has been operational in The Netherlands and Belgium (since 2003), Portugal (since 2005) and Italy (since 2008), and the current objective is to implement InfluenzaNet in more European countries.

In contrast with the traditional system of sentinel networks of mainly primary care physicians coordinated by the European Influenza Surveillance Scheme (EISS), InfluenzaNet obtains its data directly from the population. This creates a fast and flexible monitoring system whose uniformity allows for direct comparison of ILI rates between countries.

Any resident of a country where InfluenzaNet is implemented can participate by completing an online application form, which contains various medical, geographic and behavioural questions. Participants are reminded weekly to report any symptoms they have experienced since their last visit. The incidence of ILI is determined on the basis of a uniform case definition.

Hide this information

Au coeur de l'épidémie ...

L'épidémie de grippe qui sévit cette année semble particulièrement sévère. Les hôpitaux sont en effet surchargés en Suisse, notamment en Suisse romande, mais aussi ailleurs en Europe. Le système de surveillance de la grippe sentinella (Suisse) estime que le nombre de consultations dues à une affection grippale en Suisse est actuellement de 302 par semaine pour 100'000 habitants, ce qui est déjà autant que l’épidémie 2014/2015 et presque autant que l’épidémie 2015/2016. Le système sentinelle (France) estime pour sa part que le pic de l’épidémie sera atteint la semaine prochaine. Le virus sévissant actuellement en Suisse est à 97% de type A H3N2.

Nous vous rappelons ici les gestes simples pour limiter le risque de transmission :

·      Lavez-vous les mains avec du savon ou une solution hydro-alcoolique plusieurs fois par jour.

·      Utilisez un mouchoir en papier pour éternuer ou tousser puis jetez-le dans une poubelle et lavez-vous les mains.

·      Si vous faites partie des personnes à risque, faites-vous vacciner.

Sur notre site internet, nous pouvons apprécier l’étendue de l’épidémie sur la carte de la Suisse. Nous commençons à avoir une représentativité intéressante de la population, nous permettant d’obtenir nos premiers résultats. Ces résultats seront publiés dans la prochaine newsletter. Par la suite, nous serons en mesure de comparer nos statistiques avec celles obtenues par le système de surveillance classique par les médecins traitants (sentinella) : obtenons-nous les même résultats ? Sommes-nous plus précoces pour détecter le début de l’épidémie ? Pouvons-nous être plus précis dans certaines tranches d’âge ? Nous tenterons très prochainement de répondre à ces questions afin d’être pleinement opérationnels l’année prochaine.

Nous remercions très sincèrement nos participants pour leur aide précieuse.

13 janvier 2017 18:03:01